Shopbreizh.fr,site des commerces en Bretagne

APPORTEUR D'AFFAIRES

La mission de l'apporteur d'affaires est de faciliter les échanges commerciaux entre les vendeurs et les acheteurs.

C'est en mettant en valeur les biens ou les services proposés par des entreprises,pour que ceux-ci soient mieux visibles,et puissent être être remarqués par d'éventuels clients.

En général,ce n'est pas une profession.Un apporteur d'affaire n'est pas autorisé à signer un contrat à la place de son mandataire.

L'apporteur d'affaires devra pouvoir être contacté aisément pour échanger des informations et assurer une communication étroite.

Qualifications de l'apporteur d'affaires

Il n'est pas demandé de qualifications ou de diplômes pour être apporteur d'affaires.Sauf dans des spécialisations professionnelles encadrées par des lois.Par contre sa comptabilité doit être à jour pour la déclaration d'impôt.Les sommes reçues sont imposables et sont considérées comme bénéfices non commerciaux.Elles sont des commissions déterminées.Par conséquence,les montants des commissions doivent être mis en factures aussi bien pour l'entreprise avec qui il a fait une transaction que par rapport au fisc ou suivant sa situation professionnelle.

Si un particulier peut exercer cette fonction,un employé peut l'être également.Dans ce cas,il est recommandé d'être en micro entreprise,il recevra alors des commissions par cette activité pendant le temps qu'il n'est pas lié à son entreprise.Un accord peut aussi être fait avec son employeur,pour cette fonction d'apporteur d'affaires d'opportunité et lui verser une prime.

L'apporteur d'affaires n'est ni un VRP,ni un courtier,pas plus un agent commercial.Il n'a donc pas accès à ces fonctions et les droits qui vont avec un contrat de courtage.

Il est considéré que seul un courtier est un authentique négociateur entre une entreprise et acheteur.

Un agent commercial a un(des) mandat(s) pour faire du commerce et peut aussi remplir les missions pour faire appliquer la loi.

Un VRP est un employé salarié avec un contrat de travail.

Montants des commissions

Les montants des commissions estimés en pourcentage allant de 2 à 15%.Le plus petit pourcentage étant pour les transactions les plus élevées comme les ventes de maisons,alors tout dépend des valeurs des services ou des biens.

On considère pour les pourcentage le plus faible étant celui qui donne la plus grosse commission.Par exemple,être l'intermédiaire entre une ville et une entreprise pour rénover des canalisation d'eau.Peut avoir un coût de 100 000 euros,ce qui fait avec un pourcentage de 2%,2000 euros.Alors,avec un pourcentage de 15% sur un produit ménager à 2 euros,il faudra en vendre dans les 6700 pour avoir une somme équivalente.

Il est plus pertinent de chercher à être un intermédiaire sur une grosse affaire que sur une petite et qui peut demander plus de temps.

Un apporteur d'affaires qui est doué et très motivé et très motivé peut espérer vivre de ses transactions.Dans ce cas,ou sa fonction est reconnue,il devra s'enregistrer officiellement de façon légale pour se protéger si il y a un désaccord.

Apporteur d'affaires en micro entreprise

Il n'est pas obligatoire mais recommandé d'avoir un statut de micro entreprise,en s'inscrivant à la Chambre de Commerce.

L'activité de rapporteur d'affaires est sous le code APE 70.22Z,Conseil des affaires et autres conseils de gestion.

Après une à quatre semaines,le numéro SIRET deviendra officiel.

La somme totale en commission pour l'année ne peut pas dépasser 33 200 euros.Même,si il n'y a pas de chiffre d'affaires,il faudra faire suivant ce choix tous les mois ou le trimestre des déclarations.

Se protéger par une assurance

Il est recommandé sans être une obligation,d'avoir une assurance de responsabilié civil professionnelle.

C'est une protection qui couvrira les dommages qui peuvent arrivera pendant l'activité.

Ce qui est autorisé

Même si un accord verbal est permis,il faut plutôt choisir un contrat écrit.

Un accord verbal est permis,il faut plutôt choisir un contrat écrit.

Un accord verbal est basé sur la bonne foi des deux parties.si un des participants décide de changer d'avis et de ne plus respecter son engagement premier,alos ce qui a été préparé est annulé.

Pour éviter cette polémique,il faut impérativement écrire dans un contrat précis et détaillé.Ce document pourra être présenté devant un tribunal le cas échéant.

Des points importants devront être parfaitement établis.
-Quelles sont les limites locales,nationales ou internationales.Les spécialisations,les particularités,etc ,
-Estimation exacte entre ce qui est une vente réussie et ce qui est effectivement fait.
-Durée du contrat et si il est nécessaire de le poursuivre ?
-Pourcentage pour le calcul du montant de la commission ? Moment ou il est décidé du réglement de la commission.

Conclusion

Un apporteur d'affaires est avantageu pour une entreprise.Car,il reçoit une commission que si et seulement si le client qui est venu par son intermédiaire va au bou de sa démarche en versant la somme demandée du montant di contrat.



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site